Formation pose d'ongles

Formation pose d'ongles

Les métiers de l’esthétique sont en pleine expansion et le secteur de la pose d’ongles semble lucratif. Nombreuses sont les personnes en reconversion professionnelle ou en recherche d’emploi qui se dirigent vers ce domaine. La profession est intéressante et très attractive… Seulement, il est nécessaire de connaitre toutes les conditions de travail et les règles qu’impose ce métier.

Prothésiste ongulaire : un métier technique

Le métier de styliste ongulaire est un métier technique : de par les matériels utilisés, la méticulosité que requièrent les prestations et les différentestechniques à exercer suivant la demande. La styliste ongulaire doit donc connaitre l’extension à l’aide de capsule, la pose d’ongles en gel ou en résine, le modelage, la french manucure, le remplissage, les réparations et la dépose.

La styliste ongulaire doit savoir également quand ne pas poser de faux ongles. En effet, cela reste un acte qui n’est pas anodin : il ne faut pas abimer les mains de la cliente. Ainsi, une styliste ongulaire doit refuser de pratiquer une quelconque prestation sur les jeunes de moins de 16 ans dont les ongles ne sont pas assez matures, sur les personnes sous traitement médicamenteux (certains médicaments empêchent les produits d’adhérer à la surface de l’ongle), sur des personnes allergiques aux produits utilisés etc.

L’hygiène doit être irréprochable : que ce soit au niveau du matériel utilisé, que dans le local où sont pratiquées les prestations.

Un métier de contact

Etre prothésiste ongulaire, c’est aussi être commercial ! Que vous soyez en Institut ou prothésiste à domicile, il faudra avoir de bonnes relations avec la clientèle, avoir une bonne présentation et savoir écouter et conseiller.

Un métier artistique

Etre prothésiste ongulaire nécessite également d’avoir le sens de l’esthétique, d’autant plus qu’aujourd’hui le Nail Art est à la mode. Certaines clientes vous demanderont des choses simples et naturelles, d’autres souhaiteront des ongles plus fantaisistes : il faudra savoir proposer des choses pour tous les goûts !

L’importance de la formation

Une bonne formation en stylisme ongulaire vous assurera d’être plus à l’aide à vos débuts mais aussi d’apprendre vraiment toutes les techniques nécessaires : ongles en gel et en résine. Durant une formation de 4 ou 5 semaines à raison de 35 heures par semaine, vous aurez l’occasion de vous entrainer sur des mains articulées ou sur des modèles.

Comment se lancer dans le métier

Vous pouvez exercer votre métier de styliste ongulaire sous plusieurs statuts : soit à votre propre compte en étant auto-entrepreneur par exemple, soit en tant que salarié dans un Institut d’onglerie, un salon de coiffure etc.

Comments are closed.